Types de coaching

Coaching d’affaires en contexte de « gestion en mode coaching »

Le coaching d’affaires peut être mis en place de deux façons : soit par une décision corporative ou par une décision personnelle d’instaurer une gestion en mode « coaching » qu’on appelle généralement « coaching managérial ». La personne gestionnaire prend alors une « posture » ou approche de coach d’affaires pour assurer la supervision de son personnel et l’accompagnement de celui-ci dans le développement des compétences des membres de son équipe.

C’est une forme d’accompagnement qui encourage la personne coachée à trouver ses propres solutions d’affaires ; le coaché sera par la suite guidé vers la réalisation de celles-ci.
Une personne pourrait donc faire affaire avec un coach d’affaires en dehors de cette supervision de gestion pour consolider ses compétences.

Coaching de groupe et coaching d’équipe

Coaching d’affaires de groupe
Petit groupe de personnes qui se rencontrent à plusieurs occasions dans des sessions de participation active, avec l’accompagnement d’un coach, dans le but d’apprendre et de développer de nouvelles habiletés en fonction d’objectifs individuels. Les participants apprennent grâce aux échanges et interactions avec les autres participants guidés par un coach d’affaires.

Coaching d’équipe
Le coaching d’équipe est une démarche de coaching systémique effectué en équipe accompagné d’un coach d’affaires, centrée sur l’équipe représentant « un tout » dont le projet, le bon fonctionnement et les résultats dépendent totalement de la responsabilité de chacun de ses membres. La définition des objectifs ainsi que des indicateurs de mesure des résultats seront faits en équipe et seront centrés vers l’avenir.

Accompagner une équipe, c’est donc intervenir auprès d’elle de manière à actualiser son potentiel en l’aidant à prendre conscience de son mode de fonctionnement et à le modifier afin d’accroître sa performance:  productivité (objectifs et stratégies, alignement, rôles et responsabilités, etc.) et aspect relationnel (confiance, respect, gestion de conflits, etc.).

Selon Wageman, Nunes, Burruss et Hackman(2008):  les équipes n’améliorent pas de manière significative leur performance du fait que tous leurs membres obtiennent du coaching individuel pour améliorer leurs habiletés personnelles. Le coaching individuel peut en effet aider les gestionnaires à devenir de meilleurs leaders, mais l’équipe dans son ensemble ne s’améliore pas nécessairement.  D’où l’importance d’ajouter parfois du coaching d’équipe par un coach d’affaires expérimenté qui a suivi un perfectionnement en conséquence.

 

Coaching d’affaires et codéveloppement

Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche fondée sur la méthode d’étude de cas pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d’améliorer et de consolider leur pratique. La réflexion effectuée, individuellement et en groupe, est favorisée par un exercice structuré de « consultation » qui porte sur des problématiques vécues actuellement par les participants. Ce type d’activité peut être utilisé pour des professionnels mais surtout pour des gestionnaires (que ce soit des gestionnaires d’une même organisation, des gestionnaires voulant mieux vivre un changement organisationnel ou encore des gestionnaires en ressources humaines, etc.).

Puisqu’il s’agit d’un groupe qui utilise la consultation comme méthode privilégiée, les compétences de l’animateur auront un impact majeur autant sur le style que sur le contenu des consultations pratiquées par le groupe et c’est là que l’expertise du coach d’affaires est mise à contribution.

Le processus de « consultation » permet, à partir d’un cas concret, d’accéder à des niveaux de généralisation qui seront utiles à tous et, même par la suite, à l’entourage organisationnel de chacun des participants; le rôle de l’animateur/coach d’affaires peut être majeur à cet égard puisqu’il est extérieur aux situations particulières des membres.

Généralement, les participants à un groupe de codéveloppement professionnel poursuivent certains des objectifs suivants :

  • apprendre à être plus efficace dans leur pratique;
  • s’obliger à prendre systématiquement un temps de réflexion dans leur pratique professionnelle;
  • avoir un groupe d’appartenance professionnelle où règnent confiance et solidarité;
  • consolider leur identité professionnelle en comparant leur pratique professionnelle à celles des autres;
  • apprendre à aider et à être aidé comme client et comme consultant et apprendre à travailler en groupe.

L’approche fait appel à plusieurs sortes d’habiletés et d’attitudes qui peuvent être très utiles dans toutes sortes d’autres situations professionnelles.

La séance de « consultation » peut être structurée en six étapes, suivies, s’il y a lieu, d’un coaching d’affaires individualisé :

  1. exposé de la problématique ou du projet
  2. clarification de la problématique, questions d’information
  3. établissement du contrat de consultation
  4. réactions, commentaires, suggestions des consultants
  5. synthèse et plan d’action
  6. établissement des apprentissages et évaluation
  7. s’il y a lieu, suivi en coaching d’affaires
Retour en haut