FAQ

À juste titre, plusieurs questions peuvent se poser quand on ressent le besoin d’être accompagné dans notre évolution professionnelle.  Voici les plus fréquentes.  N’hésitez pas à nous faire part des vôtres en communiquant avec nous.

Question : Quelle est la différence entre le coaching d’affaires et le coaching de vie ?

« Le coaching d’affaires »

Le coaching d’affaires est une démarche d’accompagnement individuel structurée, assurée par un coach d’affaires professionnel auprès d’un gestionnaire, un dirigeant, un professionnel ou un entrepreneur afin de l’aider à consolider et à développer des compétences pour réaliser des objectifs reliés à son rôle actuel ou à venir.

Afin de s’assurer des conditions de succès dans le milieu de travail, il est fréquent d’associer le supérieur immédiat à la détermination des compétences à développer.

En coaching d’affaires, la personne coachée consolidera ses compétences en résolution de problèmes, maîtrisera l’usage des outils nécessaires pour faire face aux situations et défis reliés à son poste et ses responsabilités.

« Le coaching de vie »

Le coaching de vie est un accompagnement personnel qui peut toucher tous les secteurs de la vie de la personne accompagnée et peut aider à traverser les étapes importantes de sa vie personnelle.

Il faut donc que cet accompagnement personnel soit réalisé par un professionnel et doit se distinguer du « counselling » ; une thérapie en coaching de vie doit être régie par une reconnaissance d’un ordre professionnel.

Toute personne qui désire entreprendre du coaching de vie devrait s’assurer de s’assurer du professionnalisme de la personne identifiée « coach de vie ».

À cet égard, différents ordres professionnels peuvent être consultés comme l’Ordre des psychologues du Québec, l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec, l’Ordre des pscyhoéducateurs et psychoéducatrices du Québec, l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec.

Question : Combien de temps durera un partenariat de coaching d’affaires?

La durée de la relation en coaching d’affaires varie en fonction des besoins, des préférences et des contraintes de chaque personne. Cependant, l’expérience démontre qu’un coaching d’affaires efficace s’étale généralement entre 8 à 12 rencontres individuelles (entre 12 à 26 semaines consécutives à raison de rencontres hebdomadaires ou semi-mensuelles).

Après cette période, il est important d’effectuer une évaluation des progrès et procéder alors, s’il y a des compétences à consolider, à une autre tranche de 12 à 26 semaines ; celles-ci devraient être négociées à chaque fin d’engagement. Cette pratique permet de bien accompagner la personne coachée dans ses nouvelles pratiques.

Un coaching d’affaires ne devrait pas se poursuivre de façon indéterminée annuellement sans évaluation périodiques de la progression.

Question : Comment évaluer l’approche du coach d’affaires?

Il y a « autant d’approches qu’il y a de coachs » mais de façon générale, le coach d’affaires a-t-il les comportements suivants :

  • une approche proactive et réaliste;
  • une approche où il guide la personne coachée dans l’évaluation de ses méthodes de travail et l’aide à trouver ses propres solutions;
  • une approche de partenariat dans l’atteinte des résultats;
  • une méthode d’interventions disciplinées; celle-ci motivera le coaché à se responsabiliser

Les séances de coaching d’affaires peuvent être réalisées en personne ou par moyens électroniques. Leur durée est convenue d’avance. Entre chaque séance de coaching, la personne coachée peut être chargée d’accomplir des actions précises qui l’aideront à atteindre les objectifs définis préalablement.

Le coach d’affaires peut fournir des ressources complémentaires telles que des articles pertinents, des listes de contrôle, des évaluations ou des modèles qui serviront de soutien à la réflexion et la mise en place d’actions concrètes par la personne coachée.

Question : Quelle attitude la personne coachée doit-elle avoir face au coaching d’affaires?

La personne coachée doit entrer dans le processus de coaching d’affaires de façon volontaire avec le désir de s’améliorer et d’avancer et avec l’intérêt à trouver et à mettre en pratique des nouvelles méthodes de travail tout en se responsabilisant.

Question : Comment mesurer l’impact du coaching d’affaires?

L’impact du coaching d’affaires peut être évalué sous deux angles :

  1. l’angle interne qui évalue la relation de coaching d’affaires et
  2. l’angle externe au point de vue de l’organisation.

Du point de vue de la relation de coaching d’affaires, la personne coachée a-t-elle augmenté son sentiment d’efficacité personnelle par rapport aux compétences à consolider?

Et a-t-elle amélioré sa performance dans sa prise de décisions professionnelles?

Du point de vue de l’organisation, il peut être important d’effectuer des rencontres régulières mais planifiées avec le supérieur immédiat afin d’évaluer la progression et d’en faire une évaluation formelle en fin d’intervention.

Dans certaines organisations, la direction des ressources humaines demandera à ce que le coach d’affaires remette un rapport d’évaluation de la progression dans la maîtrise des compétences de la personne coachée.

Retour en haut